10 conseils pour être vu comme un tyran

Bienvenue à nouveau sur Développer son leadership ! Comme ce n'est pas la première fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous explique comment avoir une meilleure confiance en vous : cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 🙂

Connaissez-vous Dorian Gray ? Vous savez, il s’agit de ce personnage fictif qui avait vendu son âme en échange d’une jeunesse éternelle. Les marques du temps et des débauches de cet anti-héros n’atteignaient pas son physique… mais elles se voyaient en revanche sur un portrait à son effigie. Par effet de miroir, ce tableau offrait ainsi l’image des défauts de son propriétaire. Et ce dernier le voyait bien… à tel point qu’il finit par cacher cette peinture trop révélatrice. Si vous n’avez pas lu cette histoire, je vous laisse la découvrir par vous-même, elle vaut le détour. Voyez simplement que, parfois, l’image de nos défauts nous renvoie d’une manière limpide à ce que nous devrions être. Reprenons ce principe, et voyons ensemble les 10 meilleurs conseils pour faire de vous un tyran chevronné ! 🙂

Serpent

1. Gouvernez vos subordonnés en fonction de votre intérêt personnel : la vie est courte, atteindre un bien commun favorisant l’épanouissement de tous est chose peu aisée. Au contraire, il est bien plus facile d’agir en vue de réaliser des objectifs individuels… surtout si cet individu, c’est vous. Commencez donc toujours par ce qui vous sert en priorité, pour le reste, vous verrez en fonction du temps restant.

2. Pour obtenir des autres ce que vous voulez, privilégiez la force : Plusieurs formes sont possibles. L’avantage de votre position hiérarchique, votre capacité à mettre la pression, votre habileté à générer du stress, ou même le chantage. Peu importe, tant que vous parvenez à faire sentir “le poids de votre importance”.
 
3. Divisez, pour mieux régner : Soyons honnête, il est très difficile de bien faire s’entendre tout le monde. Au contraire, en semant quelques rumeurs à droite et à gauche, en glissant de petites remarque désobligeantes par-ci par-là, en installant un climat de méfiance des uns envers les autres, ou tout simplement en faisant jouer la concurrence entre les uns et les autres, vous aurez la paix. Tout ce petit monde se pourrira doucement la vie, pendant que vous profiterez tranquillement de la situation.
 
4. Niveler par le bas : Vous ne vous sentez pas d’utiliser la force ? Pas de panique, la lâcheté viendra à votre rescousse. Tirer les individus vers le haut, c’est dur, mais les attirer vers le bas, c’est du gâteau. Flattez leur orgueil, encouragez leur paresse en leur faisant comprendre que vous n’attendez d’eux que le strict minimum, entendez-vous individuellement avec les uns et les autres pour vous couvrir mutuellement en cas de pépin, fermez les yeux quand certains abusent d’avantages qui leur sont offerts… et surtout, surtout : ne récompensez que les résultats, et les résultats “bruts”. N’accordez aucune importance à la manière dont ils ont été obtenus, ni aux autres formes de contributions à l’intérêt commun.
 
5. Raréfiez vos sourires : Gagner le respect des autres, c’est un travail de longue haleine. Rassurez-vous, pour les empêcher de se mettre en travers de votre chemin, il existe une alternative : la mise à distance. Cultivez peu la joie de vivre, ne l’utilisez que dans les cas où elle peut servir votre intérêt. Que les autres vous craignent, ou, du moins, qu’ils ne soient pas à l’aise avec vous.
 
6. S’il vous plaît… ne dites pas “s’il vous plaît”, et encore moins merci : Et puis quoi encore ? Si quelqu’un vous est soumis hiérarchiquement, quand vous lui demandez quelque chose, faites-lui bien comprendre qu’il n’a pas intérêt à traîner. Vous abaisser à un “s’il vous plaît” pourrait porter atteinte à votre statut. Une fois la demande exécutée, remerciez le moins souvent possible, pour la même raison. Enchaînez sur autre chose pour meubler.
 
7. Sachez user du mensonge : Toute vérité n’est pas bonne à dire, certes. Mais plutôt que de trouver une manière honorable de vous en sortir, une fois au pied du mur, mentez. C’est une arme très efficace, surtout que plus le mensonge est gros, mieux il passe.
 
8. Ne vous souciez pas de la vie privée : …des autres, bien entendu. Le cas échéant, n’hésitez pas à les retenir jusque tard, ou à les solliciter durant le weekend, voire les vacances. Cela vous donnera de l’importance.
 
9. Attribuez-vous tous les mérites : Les vôtres, cela va sans dire. Mais ne négligez pas les mérites des autres. Rien de tel qu’un bon vieux travail d’équipe ! Il est difficile d’identifier qui a le mieux contribué ? Attribuez-vous systématiquement le travail de vos équipes, cela vous mettra en avant. En plus, elles peuvent s’y habituer.
 
10. Prenez garde à ne pas vous attacher : Il n’y a rien de pire que de s’attacher au groupe dont on est le leader. Celui qui s’attache a tendance à désirer le bien du groupe, et à moins rechercher son intérêt propre. De plus, lorsque vous aurez à évincer quelqu’un, si vous êtes attaché à cette personne, vous en souffrirez. Au contraire : considérez toujours les autres comme du matériel jetable et remplaçable. N’ayez ni amis, ni ennemis : contentez-vous d’un “réseau de relations”.
 
Chers leaders, voilà un portrait peu attirant. Bien évidemment, rares sont les personnes qui réunissent absolument toutes ces caractéristiques, mais le risque n’est pas là. Le risque, plus souvent, est de cultiver l’un ou l’autre de ces aspects, voire plusieurs. Même sous une forme plus nuancée. Et ce cas de figure concerne un bien plus grand nombre… Pour autant, personne n’est parfait : celui donc qui s’efforce de lutter contre toutes ces tendances, celui-là est sûr d’être sur la bonne voie ! 🙂
 
Bon, je vous laisse, j’ai un portrait à aller vérifier 😉
 
Partagez autour de vous !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

  1. Baudouin le Roux

    Heureusement, avec le numérique, les photos (comme celle juste à gauche) ne réagissent pas comme le portrait de ce bon vieux Dorian. Ouf…

  2. Avatar

    J’ai encore quelques lacunes visiblement… Merci de ces conseils avisés : promis, je vais m’employer à e progresser dans cette direction ! ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu